Croissances anormales dans les intestins inférieurs des chats

Il existe des croissances anormales dans les intestins des chats qui ne sont pas cancéreux mais sont tout de même des pathologies qui nuisent à leurs bien-êtres comme c’est le cas des polypes rectoanaux.

Un chat peut avoir ou plusieurs polypes rectoanaux!

Les polypes rectoanaux chez le chat

La croissance de saillies ressemblant à des lambeaux dans les parois anales et rectales du chat est un état appelé polype rectoanal. Ces polypes peuvent être directement attachés aux parois intestinales (sessile), ou attachés par une connexion cylindrique en forme de tige.

La plupart des polypes rectoanaux ne sont pas cancéreux et ne sont que des extensions de la muqueuse des parois intestinales. Et alors que la plupart des cas de polypes sont habituellement isolés, il y a des chats qui souffrent de polypes multiples.

Symptômes et types

Les chats souffrant de polypes rectoanaux présenteront des signes de tension ou de douleur lors du passage des selles. Les selles peuvent être tachées de sang et/ou recouvertes de mucus.

 Causes

Le système digestif des chats est sujet à plusieurs pathologies comme les reflux acide ou encore les vomissements aigus qui sont principalement due à leurs modes de vie.

La cause exacte des polypes rectoanaux n’est pas clairement connue. Cependant, les polypes rectoanaux sont rares chez les chats. La race et le sexe n’ont rien à voir avec la probabilité de contracter ce trouble.

 Diagnostic

Votre vétérinaire procédera à un examen physique approfondi de votre chat. Il tiendra compte des antécédents et d’éventuels incidents qui auraient pu précipiter cette maladie. Certains des tests comprennent une numération globulaire complète et une analyse d’urine. Les outils d’imagerie, comme les rayons X et les ultrasons, ne sont pas applicables à ce diagnostic particulier.

Certaines affections ont des symptômes semblables à ceux des polypes: abcès, tumeurs, l’inflammation, l’infection et le prolapsus rectal. Le diagnostic est donc généralement posé sur la base d’un examen rectal manuel, ou par visualisation directe du polype à travers l’ouverture anale externe.

Après l’identification d’un polype, une coloscopie peut être effectuée à l’aide d’une caméra tubulaire et flexible insérée par l’ouverture anale pour vérifier la présence d’autres polypes. Une étude pathologique détaillée du tissu, ainsi que du liquide du polype, peut également être complétée.

Traitement

La chirurgie est habituellement indiquée pour la prise en charge efficace des polypes rectoanaux. Les polypes peuvent être retirés par l’ouverture anale. Après quoi l’ouverture anale sera fermée par des points de suture. La même intervention chirurgicale d’ablation peut être effectuée par endoscopie, ou à l’aide d’une aiguille ou d’une sonde électrique. Certains médicaments qui peuvent être prescrits le sont:

  • Anti-douleurs non stéroïdiens
  • Antibiotiques (surtout avant la chirurgie pour prévenir les infections)
  • Assouplisseurs de selles

Les complications possibles comprennent une rechute des polypes et un rétrécissement de l’ouverture anale dû à une cicatrisation et/ou une inflammation.

 Vie et gestion

Votre vétérinaire voudra examiner le site chirurgical après 14 jours pour s’assurer que l’affection a été résolue et que les tissus sont en bonne santé. Un autre examen sera effectué à trois mois, puis à nouveau six mois après la chirurgie. Les examens de suivi se poursuivront deux fois par an pour vérifier la récurrence. Heureusement, les chats avec des polypes simples ne rechutent pas.

Facebook Comments

Post a comment