Diverticule vésicale chez le chat

La diverticule vésicale se produit lorsqu’un ouraque de foetus — canal ou tube embryologique reliant le placenta à la vessie du foetus — ne se referme pas. Cette affection congénitale altère le débit urinaire normal de l’animal et le rend vulnérable aux infections urinaires. De plus, l’affection peut persister indéfiniment si elle n’est pas traitée correctement.

Cette anomalie congénitale résulte en une dysfonction de la vessie causant ainsi écoulement anormal de l’urine chez le chat.

 Symptômes et types

Causes

Souvent, le diverticule vésicale  se produit dans l’utérus ou pendant le processus d’accouchement. Cependant, il y a également une forme acquise de cette condition, qui résulte de maladies qui exercent une pression excessive sur la vessie (p. ex. infections bactériennes des voies urinaires, urolithes et bouchons urétraux).

Les diverticules vésicales sont traités par chirurgie

La forme acquise est plus fréquente chez les chats atteints d’une maladie des voies urinaires inférieures. Les chats mâles courent également un risque plus élevé de diverticule vésical que les chattes.

 Diagnostique

Vous devrez fournir des antécédents détaillés sur la santé de votre chat, y compris l’apparition et la nature des symptômes. Le vétérinaire procédera ensuite à un examen physique complet, ainsi qu’ à un profil biochimique, à une analyse d’urine et à une numération globulaire complète (CBC), dont les résultats aideront à déterminer la cause sous-jacente de l’affection et la présence de troubles concomitants.

Cependant, le meilleur outil pour confirmer le diagnostic est la radiographie de l’urètre et de la vessie avec un produit de contraste.

 Traitement

Le déroulement du traitement dépendra en fin de compte de la cause sous-jacente de la diverticule vésicale. Les chats qui ne répondent pas au traitement conventionnel peuvent nécessiter une intervention chirurgicale pour corriger le défaut.

Mode de vie

Vous devrez vous rendre chez le vétérinaire pour des examens de suivi réguliers, où il prendra des échantillons d’urine pour évaluer le statut de l’infection. Certains animaux auront besoin d’antibiotiques à long terme pour combattre les infections urinaires. Cependant, le pronostic global chez les chats avec diverticules vésicourachiques est bon après le traitement.

 

Facebook Comments

Post a comment